Mon héritage de croyances orientales et l’acquis de mes expériences occidentales amène une dualité qui résulte en un corpus d’œuvres où s’entrecroisent ces deux cultures : des oeuvres à thématique orientale et d’expression artistique occidentale.

Cette dualité se répercute sur les moyens techniques utilisés; le transfert photographique et la peinture produisent une image improbable et équivoque qui possède à la fois le réalisme de la photographie et l’illusion de la peinture.

Ce travail est le résultat de mon observation et de ma réflexion au sujet du tchador. Le tchador,  vêtement en forme de demi-cercle, est porté par les femmes musulmanes pour cacher leurs cheveux et leur corps. Aujourd’hui, ce vêtement est à la fois une réponse aux obligations religieuses et un symbole de résistance à l’envahissement de la culture occidentale. C’est à la fois le signe d’une féminité générique et un signe d’appartenance religieuse où l’individualisme cède la place à l’identité collective.